Interprolive en collaboration avec la FICOPAM œuvre à l’obtention d’un Label Agricole pour les olives noires à la façon grecque ; dont la préparation témoigne d’un savoir-faire typiquement marocain.

Les objectifs de ce label sont de :

  • Homogénéiser la procédure de production des « olives noires à la façon grecque»,
  • Rehausser le niveau qualitatif de la production, depuis l’amont agricole (conduite culturale, conditions de récolte, choix approprié des calibres, etc.), jusqu’à l’expédition. Un cahier de charges sera établi pour fixer les conditions afférentes aux matières premières, à la transformation (procédure d’élaboration, limites du sel sec, additifs, traitements post-élaboration, contaminants, microbiologie), et au conditionnement (types de conditionnements, étiquetage nutritionnel).
  • Protéger le produit contre les usurpations d’appellation. Le label agricole devient protecteur dès sa publication au « Bulletin Officiel ».
    Cette protection peut être étendue à l’échelle de l’UE.

Justificatifs du choix du « label agricole »

Les olives destinées à la transformation en « olives noires à la façon grecque» proviennent de différentes régions et n’ont pas un lien spécifique avec un terroir bien déterminé. De ce fait, le choix d’un label agricole est le plus approprié.

Choix de la dénomination du label et sigle correspondant

La dénomination « olives noires à la façon grecque » est inappropriée et ne fait pas référence au Maroc, producteur d’une telle préparation. Le choix de l’appellation est important, et doit être en lien étroit avec le pays d’origine : Maroc.
Le choix de l’appellation du label et du sigle correspondant fera l’objet d’une large concertation avec les opérateurs membres de la FICOPAM. L’appellation et le sigle choisis seront enregistrés par la suite au niveau de l’OMPIC.