10 % des 11 millions d’oliviers des Pouilles (Italie) sont déjà infestés.
Malgré la calamité, ce sont les arbres qui sont victimes de la bactérie vraisemblablement arrivée du Costa Rica ( la Xylella fastidiosa), et non pas les olives.